Sélectionner une page

Mais qu’est-ce qui fait que certains d’entre nous choisissent une femme au cœur de glace ?

Pour une fois, je parle des hommes. Pour une fois.

Des hommes de bonne volonté, pour reprendre les mots d’un médecin selon mon cœur.

Et des femmes au cœur de glace.

Les deux catégories existent, je vous l’assure, même si je déteste les catégories et les généralités (Oscar disait que toutes les généralités sont fausses, y compris celle-ci).

 

 

 

 

Des hommes de bonne volonté.

Et des femmes au cœur de glace.

De toutes sortes.

Et les deux se rencontrent.

 

 

 

 

Je pense à cet homme merveilleux, Amadou Hampâté Bâ : il offrait un conte qui explique… après la Création, Dieu a envoyé les humains sur Terre, à travers un looooooong pont. Les femmes d’abord. Les plus aimantes, solides – les femmes de bonne volonté – ont pris de l’avance. Et les plus incorrectes ( et donc pour certaines au cœur de glace) du retard…rejointes sur le long chemin par les hommes les meilleurs. Les traînards ayant fini, à la longue, par rejoindre les avancées.

Tout s’explique.

Dans ce clip ( c’est la chorégraphie qui m’intéresse, et dit, vraiment, quelque chose), il la quitte.

Mais les hommes de bonne volonté ne quittent pas si facilement une femme au cœur de glace.

Comme l’écrit ce géant de Djian, seuls les imbéciles croient pareille chose.

 

Il faut dire qu’une femme au cœur de glace, c’est brûlant.

Et qu’une femme au cœur chaud paraît tiède.